Roby Lakatos est le descendant direct de sept générations du célèbre violoniste tzigane hongrois János Bihari. Musicien complet, violoniste polyvalent, fascinant magicien, il passe avec une aisance déconcertante du répertoire classique, tzigane, à l’improvisation jazz. Interprète, arrangeur, compositeur, sa virtuosité explose dans l’universalité des langages musicaux.

Roby est initié aux secrets de la musique tzigane par son père Tony et son oncle Sándor Lakatos dès l'âge de cinq ans. Il apprend d’oreille tout ce répertoire par cœur, immergé dans la tradition du jeu et de l’ornementation. Il se forme dans les orchestres où jouent son père et son oncle. Il parfait sa formation classique en étudiant le répertoire au Conservatoire Béla Bartók de Budapest où il reçoit le premier prix en 1984. Cette double formation entre musique populaire et savante le prédispose à jouer avec facilité et virtuosité toutes sortes de musique dans un style unique, inspiré.

Roby Lakatos quitte son pays natal en 1985 pour la Belgique. De 1986 à 1996, il joue à Bruxelles dans le club "Les Ateliers de la grande Île", Avec son ensemble, il s’oriente alors vers le concert et introduit deux instruments inhabituels, la guitare et le piano, dans son groupe tzigane auquel il donne une nouvelle orientation stylistique. En mars 2004, Roby Lakatos connait un franc succès en jouant aux côtés de Maxim Vengerov et de l’Orchestre Symphonique de Londres durant le festival d’orchestres « Les Génies du Violon ». Il est aussi remarqué par Yehudi Menuhin.

Il joue aux quatre coins du monde dans les festivals et les grandes salles de concert et se produit à la télévision.

Comme arrangeur, violoniste classique et tzigane, il joue aussi bien la musique traditionnelle hongroise, que la musique classique ou le jazz. Grâce à cet éclectisme, il a pu se produire avec des musiciens tels que: Vadim Repin, Herbie Hancock, Stéphane Grappelli...