premier violon solo du Gustav Mahler Jugendorchester

choisie par Renaud Capuçon pour recevoir le Prix Livio Benedetti

lauréate 2016 de l’Or du Rhin et de la Fondation Nicati-de Luze

 

Née à Paris, Raphaëlle Moreau est issue d’une fratrie de musiciens. Elle commence le violon à l’âge de 4 ans selon la méthode Suzuki . A l’âge de quatorze ans, elle rentre à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Roland Daugareil.

Parallèlement, elle suit l’enseignement de Pavel Vernikov à la Scuola di Musica di Fiesole en Italie, puis à la Haute École de Musique de Lausanne. Elle finit actuellement un Master Soliste dans la classe de Renaud Capuçon en Suisse tout en suivant un cursus de Diplôme d’Artiste Interprète au Conservatoire de Paris.

Elle participe à de nombreuses académies et master classes dont la prestigieuse Académie Internationale Seiji Ozawa, la Kronberg Academy, l’Académie Musicale de Villecroze, les Ensembles en Résidence du Festival de la Roque d’Anthéron et bénéficie des conseils d’artistes tels Mihaela Martin, Itzhak Rashkovsky, Suzanne Gessner, Salvatore Accardo, Boris Kushnir, Claire Désert, le Trio Wanderer, Boris Garlitsky, Nobuko Imai et Pamela Franck.

Premier Grand Prix du XVIIème Concours Postacchini, Raphaëlle Moreau donne à 13 ans de nombreux récitals en Italie. Elle se produit en soliste avec orchestre au Festival de San Vito, avec le Georgian Chamber Orchestra durant l’International Oleg Kagan Festival, avec l’Orchestre de Saint-Maurice ainsi qu’avec le Lithuanian Chamber Orchestra au Festival de Sion en Suisse. Elle joue en récital à la Banque de France, à la Maison de la Radio en direct sur France Musique dans le cadre de l’émission « Jeunes Interprètes » de Gaëlle Le Gallic ainsi qu’au Festival de Montpellier.

Raphaëlle nourrit un immense intérêt pour la musique de chambre et a été invitée aux Festivals du Périgord Noir, au Festival International de Colmar, au Festival Musical de Stavelot, aux Rencontres Musicales d’Evian, au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, à la saison Lugano Musica, au Rheigau Musik Festival.

Elle fait ses débuts en trio à la Philharmonie de Cologne, au Konzerthaus de Dortmund ainsi qu'en récital aux Sommets Musicaux de Gstaad. Raphaëlle a l’honneur de créer « Indra », une pièce pour violon et piano de la jeune compositrice Camille Pepin dont elle est dédicataire avec la pianiste Célia Oneto-Bensaid.

En 2017, elle est choisie par Renaud Capuçon pour recevoir le Prix Livio Benedetti qui récompense un jeune artiste et elle enregistre le quintette de Chostakovitch avec Olivier Charlier, Lise Berthaud, Ophélie Gaillard et Claire Désert pour le “Coffret Collection” du CIC. Passionnée du répertoire symphonique, Raphaëlle est regulièrement appellée en tant que violon solo (Orchestre du Capitole de Toulouse, Orchestre de Bretagne...) et vient d'être nommée premier violon solo du Gustav Mahler Jugendorchester.

Raphaëlle Moreau est lauréate 2016 de l’Or du Rhin et de la Fondation Nicati-de Luze.